Brancardier au 209ème régiment d’infanterie; Jean Majou traverse les batailles de la Grande Guerre

Jean Majou est né le 8 Février 1873 à SAINT ROBERT, petit village à une vingtaine de km de la ville d’AGEN dans le Lot & Garonne

sans-titre

site to fr village natal de jean majou st robert

Jean MAJOU est appelé sous les drapeau en 1893 et est affecté au 7ème régiment d’infanterie  en garnison à Cahors.

site to fr jean majoujeune homme

site to fr cahors kiosque de 1860 pour fanfare

 

site to fr ancienne muraille cahors école musique

site to fr cahors 7e ri la fanfare du régiment

 

 

jean majou brancardier portrait

 

La mobilisation, début Août  rappelle les régiments d’active et les jeunes réservistes qui passent dans les effectifs de guerre.

Les plus anciennes classes sont versées dans l’armée territoriale , la plus ancienne est celle de 1893 dont Jean Majou fait partie… L’armée territoriale est également mobilisée entre le 3 et le 13 Août 1914.

Il a alors 41 ans lorsque la guerre éclate et il est incorporé comme brancardier.

Le brancardier est considéré comme non-combattant et n’est pas armé. Le seul objet  qui puisse le différentier est le brassard de la croix rouge qui devrait garantir son intégrité devant l’ennemi.

Convaincus que la guerre serait rapidement menée à son terme, les états-majors minimisent le besoin de brancardiers et avec le conflit de position, la demande est très importante. Ces secouristes de première ligne se retrouvent au beau milieu du « no man’s land » a croiser les blessés , les morts, les cadavres des deux camps dans la boue, les odeurs nauséabondes de la putréfaction…

Souvent, ils rencontrent les brancardiers allemands en évitant de se regarder, se saluer ou se parler pour accomplir les tâches qui leurs sont attribuées.

Les musiciens attachés au fanfares militaires des régiments sont, la plupart du temps, réquisitionnés pour renforcer les effectifs de brancardiers. Jean MAJOU fait partie de ce contingent.

site to fr drapeau 209è ri

 

site to fr brancardiers partition madelon copie

 

site to fr affiche brancardiers 1915

 

to fr les brancardiers du 209è ri

Personnel du service médical du 209ème régiment d’infanterie

site to fr souvenir de la grande guerre médaille

Médaille de la Victoire,  Croix du Combattant,  Médaille Commémorative de la Grande Guerre, trois médailles honorant la participation du soldat brancardier MAJOU.

site to fr journaux de guerre brancardiers

site to fr veterants brancardiers

Retrouvailles des Anciens Combattants du 209ème rég. d’infanterie devant le palais de justice d’Agen.

portrait jean majou après guerre color

 

Jean MAJOU est décédé le 24 Septembre 1953 à SAUVAGNAS

site to fr sauvagnas vues l & g

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *