Category Archives: Les villes & villages du Brabant Wallon

Le lieutenant GRAND d’ESNON Henri, premier officier du 6ème Dragons à perdre la vie à Perwez

  1. baron general de brigade Grand d'Esnon color
Général de Brigade Grand d'Esnon

Fils du baron, général de brigade Charles Antoine Henri GRAND d’ESNON, le lieutenant Henri Guillaume Daniel est né le 15 Octobre 1880 à Athis dans l’Orne (61).

Ancien élève de l’école spéciale de Saint Cyr, promotion du Centenaire en 1901- 1903.

En 1911, il épouse Odette de Luze qui, malheureusement, décède 2 ans plus tard à l’âge de 26 ans.

 

Extrait du journal des opérations militaires, durant le conflit, du 6ème régiment de dragons français.

Le 18 Août, le 6ème régiment de dragons de Vincennes se porte à l’attaque de colonnes ennemies signalées à  environ 25 kilomètres de GEMBLOUX.

Le 6ème Dragons fournit trois reconnaissances soutenues par l’Escadron De LA BRIÈRE.

Les Lieutenants PÉROT, De LA BRUNETIÈRE et GRAND d’ESNON, qui les commandent, se portent respectivement en direction de JODOIGNE, JAUCHE et PERWEZ.

Lors de cette dernière reconnaissance particulièrement délicate, dans une région difficile et infestée de détachements ennemis, le Lieutenant Henri GRAND d’ESNON trouve une mort glorieuse.

C’était le premier Officier du Régiment qui avait l’honneur de tomber à la tête de ses Cavaliers.

asu perwez dragons uhlans combat

La 1ère D. C. s’avance à la rencontre de l’ennemi jusqu’à l’Est de GRAND ROZIÈRE (15 kilomètres Nord-est de GEMBLOUX), cantonne sa Cavalerie qui se dérobait, mais se trouve bientôt elle-même sous le feu de l’Artillerie allemande et subit quelques pertes. C’est pour le 6ème Dragons le véritable baptême du feu. L’attitude des Cavaliers est parfaite de courage et de sang-froid.

Après cette démonstration, qui une fois de plus a prouvé l’ardent désir de la Cavalerie allemande de ne pas se mesurer à l’arme blanche avec la Cavalerie Française, ordre est donné à la 1ère D.C. de revenir pendant la nuit à l’Ouest de GEMBLOUX.

asu 18 aout 14 perwez

Mais, dès le 19 Août au matin, le Corps de Cavalerie se reporte vers le Nord-est à l’attaque des colonnes ennemies qu’il retarde dans leur progression. Dans l’après-midi de ce même jour, contraint de céder le terrain à des forces très supérieures, il se replie dans la direction du Sud-ouest. La retraite de la 1ère D. C. est couverte par le 6ème Dragons, qui occupe les lisières Nord-est de GEMBLOUX. Au cours de la nuit, le Régiment, continuant sa mission d’arrière-garde de la D. C. quitte GEMBLOUX, et se replie par la route de CHARLEROI sur CORROY-le-CHÂTEAU.

Le lieutenant GRAND d’ESNON est inhumé au cimetière militaire de Carnières (Province du Hainaut ; Belgique)

asu cimetière carnières sép Grand dEsnon

Son père, le général de brigade, commandeur de la Légion d’Honneur, est tué à l’ennemi le 21 Septembre 1914 à Vigneulles- lez- Hattonchâtel (Meuse)

Son frère, William est tombé le 25 Septembre 1915.

william Grand d'Esnon

asu esnon le monument aux morts

asu perwez les animations