Martel & Pecchini, 2 cavaliers du 9ème Dragons, tombés à Martelange

Georges Martel, brigadier

Henri Pecchini, cavalier 1ère classe

appartenant au 9ème Régiment de Dragons .

Le 9ème Dragons progresse dans le Sud-Luxembourg belge à la recherche des mouvements ennemis en ce début du mois d’Août 1914.

Le monument,  dressé à la sortie de martelange sur la route de Bastogne, indique que ce sont les 2 premiers Dragons qui sont tombés en ce début de la Grande Guerre…

Extrait de l’Historique du 9e Régiment de Dragons

1914

Le 9e Régiment de Dragons est commandé peu avant que le conflit n’éclate par le colonel Emé de Marcien. En garnison à Epernay (51) il appartient à la 7e brigade de Dragons, 1er Corps de Cavalerie (Général Sordet) 5e Division de Cavalerie (avec le 29e Régiment de Dragon ), Ve Armée, pour une période s’étalant du mois d’août 1914 au mois de novembre 1918.

Il est composé de quatre escadrons : Le 1er, commandé par le capitaine de la Baume, le 2e par le capitaine René Peltereau Villeneuve, le 3e par le capitaine de Fontenay et le 4e par le capitaine Sagot.

Le 31 juillet 1914, le régiment est placé en couverture à Boulzicourt dans les Ardennes jusqu’au 4 août 1914. Deux jours après, il est envoyé en opération en Belgique : à Martelange, Bastogne, Huy, Hotton sur la frontière Luxembourgeoise, face aux escadrons de Uhlans.

 Il participe ensuite à la retraite générale de la Marne et de la Somme du 23 au 27 août 1914. Du 10 au 11 septembre, il remonte vers les Flandres et la mer du Nord (du 10 au 11 septembre) puis dans la région de Péronne (du 11 au 26 septembre) d’Arras et de Lens (du 26 septembre au 18 octobre 1914) puis sur l’Yser (région d’Ypres du 18 octobre à janvier 1915).

One thought on “Martel & Pecchini, 2 cavaliers du 9ème Dragons, tombés à Martelange”

  1. Georges Martel était le neveu de mon grand-père, donc le fils d’une de ses soeurs. C’est aussi pour cette raison que mon père, né en 1915, donc son cousin se prénomais Georges.
    Georges Martel et Pecchini Henri reposent tous deux au cimetière de Vaucresson. Leur tombe est entretenue par le souvenir français.
    Merci pour ce document dont les photos vont enrichir mon arbre généalogique.

Laisser un commentaire