Bertrix; 30 Novembre & 1er Décembre 1918, inhumation de 2 soldats français et service funèbre en mémoire de tous les soldats français

site to be bertrix funérailles sdts franc colormibb

Cercueils des soldats français Henri LEBRETON et Armand QUELARD

2 images du service funèbre en commémoration aux soldats français tombés lors de la Grande Guerre.

2 thoughts on “Bertrix; 30 Novembre & 1er Décembre 1918, inhumation de 2 soldats français et service funèbre en mémoire de tous les soldats français”

  1. Réponse à Jean-François,
    Grand merci pour les précisions apportées, vos infos sont confirmées par un extrait d’article d’un éminent ouvrage  » De la Meuse à l’Ardenne » édité en 1994 et relatant les très belles photos du photographe Lenzen de Bertrix.
    Voici l’extrait;
    « Le 30, deux soldats français sont inhumés.
    Armand Quelard, blessé à Luchy, avait été hébergé clandestinement par la famille Wanlin et soigné par le docteur Lifrange mais, décédé le 24 février 1916, il avait été inhumé provisoirement dans la grange de sa famille d’accueil.
    Henri Lebreton, blessé à Rossart et soigné chez E. Wanlin, venait tout juste de mourir de la grippe espagnole le 27 novembre 1918 »
    Vous pouvez proposer la photo pour l’annexer à cet article
    Merci à Vous
    Cordialement
    Michel Body

  2. Bonjour Michel, bonjour à toutes et à tous,

    avez-vous d’autres informations concernant ces soldats ? Armand Quélard (d’après mes brefs renseignements) était un soldat blessé et égaré après la bataille, mort de ses blessures chez l’habitant. Il avait été recueilli par 2 dames de Bertrix. Quant à Henri Lebreton, 294e RI, Bertrix est loin du front. Est-ce un soldat prisonnier évadé ? Sur sa fiche il est renseigné « maladie contractée en service commandé » +28/09/1918. (peut-être la grippe espagnole).

    Il existe aussi une photo de l’enterrement des deux soldats, c’est presque la même vue que ces deux dernières.

    Michel: vous pouvez me joindre via jf.mouchet@skynet.be

    Merci à tous.

    Jean-François

Laisser un commentaire