Mes trois ancêtres à la guerre 14-18

Etienne Samyn nous avait écrit et proposé une recherche approfondie sur ses ancêtres.

A ma connaissance, j’ai trois ancêtres qui ont participé à ce conflit au sein de l’armée Belge :

– Fidèle SAMYN, né le 31 mars 1879 à Langemark. Mais je ne le sais que par une mention, ancien combattant 14-18 sur son faire part.

– Henri CEYX, né à Tournai vers 1894. Je vous joins la photo dont je vous parlais qui est du même type que celle que vous possédez. Je l’ai trouvé sur Geneanet. Elle n’est pas d’une définition extraordinaire mais peut-être la retrouverez vous.

– Victor CEYX, né à Tournai vers 1892. Je n’ai pas de photo de même type mais je vous joins une photo de famille. Je savais uniquement qu’il était mort à la guerre.

 

Fidèle SAMYN

1

2

—————————————————————————————————————————–

Henri CEYX

Du 1er au 15 Octobre 1914, Henri CEYX est présent à l’école régimentaire de la 1ère Division d’Armée Belge pour une formation accélérée de sous-officier.

Du 16 Octobre 1914 au 19 Février 1915, le candidat sous-officier Henri CEYX participe à un camp d’entraînement situé près de la ville d’EU située près de la baie de la Somme et non loin de Le Tréport.

Du 20 Février 1915 au 31 Janvier 1919, le Sergent Henri CEYX est attaché au 4ème Régiment de Ligne Belge , 7ème Compagnie.

 Image tirée du Livre d’Or de la Carte du Feu.

1

z

——————————————————————————————————————————

Victor CEYX

Soldat milicien  belge de 2ème Classe de la levée de 1912, Victor Ceyx est en garnison au 3ème Régiment de Chasseurs à Pied.

La 5ème Division d’Armée belge est constituée comme suit;

1ère Brigade Mixte : 1er et 21ème rég. de Ligne

Le 17 et 18 Octobre le 3ème Régiment de Chasseurs à Pied, attaché à la 5ème Division d’Armée Belge, est maintenu en réserve dans le secteur de Lampernisse près de la ligne de front  à hauteur de Dixmude sur l’Yser. 

Le 20 Octobre, le vacarme de l’artillerie ennemie reprenait de plus belle dès 8 hoo du matin . Outre les pièces d’artillerie de campagne de 77 mm, les énormes obusiers revenant de l’assaut d’Anvers avec des calibres de 280 et 305 mm viennent s’adjoindre aux grondements assourdissants. Dans la journée, à la suite d’une offensive allemande, la 3ème division d’armée belge parvient à créer des brèches sur la ligne de front mais avec des pertes considérables.

La situation générale de l’armée belge au 21 Octobre 1914 est préoccupante, tous les rapports soulignent la courageuse attitude des troupes belges mais la fatigue est totale et les pertes sont insoutenables. L’arrivée de la célèbre 42ème division française du général Grossetti dans le secteur de Coxyde atténue cette situation précaire.

Le 3ème régiment de Chasseurs à pied participe au maintien d’une tête de pont entre les troupes françaises de général Grossetti et la 4 ème division d’armée belge du général Michel. A doite du Schilderburg, la ligne de front se continue par le bataillon Delbauve du 2ème Chasseurs et 2 bataillons du 3ème Chasseurs en liaison avec les Français.

Blessé, Victor Ceyx est admis le 24 Octobre 1914 à l’Hôpital militaire de Rosendael et il décède le 26 Octobre à 7h00 du matin.

D’abord inhumé au cimetière de Dunkerque,il est exhumé  pour reposer au cimetière  de la ville de Tournai( Belgique) en date du 10 Août 1922.

2 thoughts on “Mes trois ancêtres à la guerre 14-18”

  1. Nous préparons actuellement un article sur la 42 ème Division Française qui sera édité dans une huitaine de jours, Vous pouvez proposer un petit historique de votre Aïeul avec images qui étoffera cet article …

  2. Cher Monsieur,
    Je découvre avec intérêt votre site très bien illustré car vous y mentionnez la 42e DI du général GROSSETTI, Division à laquelle appartenait l’un de mes grands pères, soldat au sein du 151e RI, fait prisonnier le 10 novembre 1914 à Lizerne, non loin d’Ypres.
    Bonne journée.

Laisser un commentaire