MUNO, village frontalier, à « la belle époque »

Muno , gros village implanté  à quelques km de Carignan, première petite ville française derrière la frontière.

C’est entre Ardennes Belges et Gaume que Muno partage une immense forêt avec la France toute proche.

Cette forêt offre une multitude de promenades avec notamment l’ancienne ligne de chemin de fer transformée en piste pour marcheurs, cavaliers et cyclistes.

On y découvre des sites rocheux, cabanes de chasseurs pour visionner le gibier, sentiers affectés pour l’étude de la flore et des oiseaux et des points de vues divers comme la demeure royale des Amerois…

Plusieurs régiments d’infanterie française et d’artillerie de campagne ainsi que la cavalerie française ont transité et bivouaqué à Muno, avant de combattre l’ennemi quelques kilomètres plus loin dans les Ardennes Belges.

One thought on “MUNO, village frontalier, à « la belle époque »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *