Nécropole de Tarcienne; hommage au Caporal Jéramec et ses frères d’armes

La nécropole de Tarcienne est posée dans la périphérie de la ville de Charleroi en Belgique. Le cimetière se situe entre les communes de Ham-sur-Heure et Gerpinnes , proche de la N 5

site me be hai tarcienne entrée nécropole

site me be hai portail nécropole tarcienne

 

153 soldats allemands, 1 soldat russe et 394 soldats français sont inhumés à Tarciennes

site me be hai vue ensemble nécropole tarcienne

 

site me be haii sépulture et croix au cimet tarciennes

André Jéramec est né le 30  Juin 1893 dans le VIIème arrondissement de Paris.

Caporal au 5ème Régiment d’infanterie, classe 1913, il participe à la bataille de Charleroi, au début de l’invasion allemande, en Août 1914 et tombe aux combats le 23Août à proximité du hameau de Saint-Maert, attaché au village de Somzée (commune de Walcourt actuellement).

Il était diplômé de l’Ecole libre des Sciences Politiques et attaché au Cabinet du Ministère de la Guerre.

 

site me fr jéramec cpl avis mortuaire

 Pierre Drieu la Rochelle, écrivain français,est combattant  au côté d’André Jéramec, son meilleur ami.

site me fr écrivain drieu

Avec le 5ème Régiment d’Infanterie français, ils partent à l’assaut des belligérants sur les routes de Charleroi mais, très vite, la riposte de l’artillerie ennemie contraint les Français à battre en retraite laissant de nombreuses victimes sur le champ de bataille en terre de Belgique…

Parmi ces nombreuses victimes , le caporal Jéramec , porté disparu et Drieu est blessé à la tête et évacué sur l’hôpital militaire de Deauville.

site me fr jéramec  avis mortuaire rectosite me fr fiche mémoire des hommes

site me fr correspondanceentre Drieu et Jeramec

Le Journal 1939-1945 de Pierre Drieu la Rochelle présentait l’ultime témoignage d’un intellectuel fasciste.

 La Correspondance avec André et Colette Jéramec nous livre ses premières pages, ou l’on voit se construire, a travers la double expérience de l’amour et la guerre, une personnalité que sa fascination pour la force expose a toutes les tentations et a tous les dangers.

 Inventives et cocasses, les lettres à André, le camarade de Sciences Po, manifestent un sens ludique du langage, un goût parodique pour les sophistications de l’esprit « fin de siècle ».

Mais le jeu sera bref avoir vingt ans en 1913, c’est faire partie d’une génération ou l’on rêve d’héroïsme et de grandeur nietzscheenne dans l’ignorance ingénue du carnage a venir.

 Unis dans un même patriotisme, Pierre et André se retrouvent en pantalons rouges du 5ème régiment d’infanterie de ligne devant les mitrailleuses allemandes de Charleroi.

 

 Des ce premier combat, André meurt et Pierre est blesse. Au tragique de l’Histoire s’ajoute le drame intime. Chez les Drieu comme chez les Jéramec, la vie de famille est un enfer.

 Colette, la soeur d’André, croit trouver le salut dans son amour pour Pierre. Celui-ci y répond d’abord par la passion, puis par une indifférence intéressée, avant de conclure avec elle un mariage condamne a l’échec. Leur rapport complexe d’amour et d’amitié, que Drieu présenta trop souvent sous son plus mauvais jour, apparaît enfin dans sa vérité grâce a cette correspondance que seule la mort interrompra.

site me be hai tarcienne  nécropole franco allem

 

site me be hai tarcienne 123sdts fra

site me be hai l nécropoles charleroi

 

site me be hai tarcienne a la mém sdts

 

 

 

Laisser un commentaire