Le 24ème Régiment de Dragons présent sur les champs de bataille de Neufchâteau et de l’Yser à Boesinghe

 

Le 24ème régiment de dragons

 

site me fr 24è dragons passage cavaliers argentan

Le 4 Août 1914, en fin de journée, le 24ème régiment de Dragons débarque à Revigny.

site me fr revigny place gare

 Le 10 Août 1914, le régiment participe aux lourds combats de Marville en avant-garde vers Longuyon qui lui vaut la Croix de Guerre sur son étendard.

Après quelques jours de repos le régiment progresse en Belgique dans les Ardennes et bivouaque à proximité de Jamoigne et Florenville.

site me be lux flor traversée dragons fra

 

 Le 20 Août 1914 le 24ème régiment de Dragons marche en direction de Neufchâteau, au coeur des Ardennes belges. l’engagement au combat est immédiat, les dragons soutiennent l’infanterie en combattant à pied durant plus de 3 heures face à l’ennemi qui surgit de partout en très grand nombre.

  Extraits de « Mémoire des Hommes » , journal des Marches & Opérations du 24ème Dragons.

 

site me fr mem hom page 19 neufchateau

site me fr mem hom page 20 rossignol

site me fr mem hom page 20bis neufchateau

site me fr mem hom page 21 bertrix

Le régiment, en retraite, retrouve le Nord de la France. Le maréchal Joffre réorganise son armée et le 24ème Dragons rejoint le front de l’Yser au sein d’une coalition alliée composée en outre d’un contingent français très important,  de l’armée britannique et des composantes belges retranchées entre Ypres et Nieuport sur la Mer du Nord.

site me fr mem hom page 39 hollebeke

site me fr mem hom page 44 canal yser

site me fr mem hom page 44bis 4novem

site me fr mem hom page 45 boesinghe

site me fr boesinghe cimetière francais copie

site me fr mem hom page 45bis poperinghe

 

 

 LES GROUPES D’ESCADRONS DE RESERVE.

Le 24ème régiment de dragons constitua 2 groupes d’escadrons de réserve:

Groupes 5ème et 6ème ; chef d’escadron :Fourrier.

Groupes 7ème et 8ème; chef d’escadron :Mathis.

Le premier fut rattaché à la 60ème division d’infanterie de réserve et le deuxième à la 87ème division d’infanterie territoriale.

Tous deux firent tout leur devoir, soit dans le service de découverte, puis de reconnaissances sur la Marne et en Champagne, soit en assurant les liaisons intérieures ou la tenue du secteur en Belgique, autour d’Ypres et Boesinghe.

L’adjudant LEGRAND Louis était attaché au 8ème groupe et il tomba aux tranchées de Boesinghe en Belgique, le 3 Novembre 1915, d’un éclat de bombe.

Il repose dans la Nécropole Nationale de Notre-Dame-de-Lorette, sépulture n° 4203

 

site me memoiredes hommes legrand louis fiche copie

 

site me fr legrand louis 1915 boesinghe sépult à Krombeke recto copie

site me fr legrand louis 1915 boesinghe sépult à crombeke

 

site me fr esc reserv 8è page 3

site me fr esc reserv 8è page17bis legrand

site me fr legrand louis 3 nov 1915

 

 

 

2 thoughts on “Le 24ème Régiment de Dragons présent sur les champs de bataille de Neufchâteau et de l’Yser à Boesinghe”

  1. Bonjour très intéressant? avez vous d’autre fiche du journal de marche sur le 8éme escadron du 24éme dragon ? Je recherche des infos merci.

  2. La Nécropole Nationale de Notre-Dame de Lorette est incontournable de par sa dimension, son histoire,l’émotion ressentie lors de sa visite, le musée en plein air et les nombreuses promenades sur les champs de bataille…

Laisser un commentaire