Le guet-apens de LUCHY

Le 21 Août 1914, la 66ème brigade de la IVème armée française  arrive à Bertrix.

Elle est composée des 10ème & 20ème régiments d’infanterie et de trois groupes d’artillerie prévus à chaque brigade.

PAUL MERGEAY portrait_modifié

Ce jour-là, vers 10h00, le garde-forestier MERGEAY, habitant Burhaimont à Bertrix, se précipite vers la maison Gochet afin de mettre en garde l’armée française. Ce brave fonctionnaire, effectuait une ronde dans les bois, lors de la journée du 20 Août lorsqu’il fut capturé par les Allemands et lié à un arbre. Durant sa période de capture, il constata que l’ennemi mettait en place un réseau de barbelés et des mitrailleuses savamment disposées.

Parvenant à se libérer pendant la nuit, et grâce à sa connaissance de la forêt, il parvient à rejoindre Bertrix.

portrait colonel detrie ochamps 1914

 Au poste de commandement du colonel DETRIE, le garde MERGEAY est reçu froidement et s’entend dire sèchement que l’armée française a ses propres renseignements et qu’il n’a pas besoin de ceux des civils !!! D’autres avertissements sont rapportés par le docteur LIFRANGE et M. LEPINOIS et enfin par le frère MARCEL mais sans succès…

site-to-be-lux-bertrix-dr-lifrange portraitmibb

 Mais les Allemands sont bien présents en grand nombre dans cette forêt de LUCHY.

La région fut très bien repérée par des espions chargés de renseigner au mieux l’avantage de ces grandes forêts pour dissimuler ses troupes. C’est la 18ème division Hessoise, troupe d’élite à la discipline de fer qui est désignée pour se blottir dans les fossés de la forêt et attendre la confrontation .

22 aout 1914 matinée canons & affuts devant l'Eglise copie

Le matin du 22 Août, le 20ème régiment d’infanterie, qui avait bivouaqué dans le village de Saint-Médard, progresse jusqu’à Bertrix. Vers 13h00, la troupe s’engage, par une chaleur torride, sur la route menant à la forêt, suivie par le matériel d’artillerie.

soldats français en mouvement de troupe color ttttb

Il faut s’imaginer un attelage d’artillerie composé d’un avant-train tiré par 4 où 6 chevaux, d’un lourd caisson à munitions, le tout qui avance dans un chemin en terre battue à peine assez large pour ces canons montés sur des roues étroites en bois cerclées de fer.

artillerie détruite ochamps 22aout14

Le général de VILLEMEJANE, qui s’est porté en avant, comprend l’erreur de s’être engagé dans ce chemin avec autant de pièces d’artillerie, donne l’ordre de faire demi-tour  et c’est le chaos total …

Il est 16h00, les premiers éclaireurs de la brigade parviennent à sortir de l’autre côté du bois vers Ochamps avec la première compagnie et c’est à ce moment que l’artillerie allemande de déchaîna en libérant un enfer de feu… Les mitrailleuses, blotties sur les crêtes d’Ochamps, balayèrent l’orée de la forêt.

allemands mitrailleuse en action colormibb

Sur les images ci-contre, remarquons d’une part, les tenues allemandes de type Feldgrau en gris verdâtres, proches d’un camouflage efficace et d’autre-part l’uniforme français composé du pantalon rouge garance et une capote bleue qui rendent les soldats très voyants sur le terrain. On peut constater que les assauts français sont assimilés à une stratégie napoléonienne basée sur une tactique d’attaque en groupe sans dissimulation en offrant les poitrines de ces braves aux mitrailleuses ennemies…

infanterie assaut

les poilus de 1914 face aux barbares par G Charpentier Bosio

infanterie allemande ds foret ardennaise

 be ochamps 1914 chemin animé à travers luchy

 

One thought on “Le guet-apens de LUCHY”

  1. Une pensée très particulière à Olivier, notre fervent ambassadeur de la Fédération des Anciens Combattants et du véritable Gardien de la mémoire qui traverse, en ce moment, une période difficile alors que les Siens le croyaient indestructible…
    Sa maman, Jeanne Mergeay est née le 14 Août 1914; Elle a seulement 8 Jours quand son père, Paul Mergeay, est pris par les Allemands…
    Voilà pourquoi Olivier est durci par les valeurs prépondérantes à résister à toutes les agressions de la vie!
    On t’embrasse Oli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *