Denil Jules Joseph, soldat du 6ème d’artillerie,meurt à Sint-Isterbald en Avril 1918

Jules Joseph DENIL est né à Aiseau le 23 Novembre 1892

Il est domicilié à Ham-S/Sambre.

Son père se nomme Théophile Joseph, originaire de Saint-Germain et sa mère Etenaille Marie-Thérèse, originaire de Spy.

Gillain Germain est son frère, né le 13 Mai 1894 à Ham-S/Sambre.

Mélanie Victorine Ghislaine , sa soeur, née le 11 Mars 1897 à Ham-S/Sambre.

Issu de la classe 1912, il est affecté au 6ème bataillon d’artillerie, IIè groupe, 97è batterie.

fiche war register denil jules joseph

IL y a juste cent ans, le 9 Avril 1918, le soldat de première classe DENIL perd la vie à Saint- Isterbald

denil jules sepulture

Sépulture du soldat DENIL, portant le n° 4/102, dressée dans le cimetière de La Panne situé dans les dunes de la Mer du Nord.

la panne cimetière belge dans les dunes

3 thoughts on “Denil Jules Joseph, soldat du 6ème d’artillerie,meurt à Sint-Isterbald en Avril 1918”

  1. bonjours je m’appel romain denil je voudrais avoir plus de renseignement sur le soldat joseph denil car je pense qu’il être mon grand père merci a vous

  2. Félicitations pour votre site web sur 14-18.Je fais des recherches moi-même sur le frère de mon grand-père, Nestor Maîtrejean qui fût blessé gravement la nuit du 9 au 10 avril 1918. Il était aussi au 6ème régiment d’artillerie, IIème groupe, 97ème batterie. Je possède une photo de groupe des soldats de la 97ème batterie.Pourriez-vous reconnaître Jules Denil ?
    Avec mes remerciements.
    André Maîtrejean Jr.

  3. Chers Amis
    Jules DENIL est mort à St Idesbald, qui est un secteur de la commune de Coxyde (Koksijde) sur la côte belge , entre la frontière française et Nieuport (estuaire de l’Yser, endroit fameux depuis octobre 14).
    Le souvenir du Bhx Idesbald (1090-1167), 3° Abbé de l’abbaye cistercienne de Notre Dame des Dunes à Coxyde, dont les ruines sont en partie dégagées, est toujours présent et honoré dans la population locale.Le prochain pélé à sa petite chapelle des ruines aura lieu le 23 avril prochain, et soyez sûrs qu’à cette occasion j’aurai une pensée particulière pour Jules Denil et toutes les personnes que votre site préserve de l’oubli.
    Régulièrement je passe au carré français du cimetière de Coxyde-Village, pour saluer nos fusiliers-marins et tous les autres.On côtoie ici chaque jour l’un ou l’autre cimetière militaire ou monument.
    Les générations étant très étirées dans notre famille, je suis (bien que française) la fille d’un soldat belge de 14-18, engagé volontaire en 14, donc parti de zéro,le Maréchal des Logis chef Fernand Dubuisson (1895-1957), j’ai pu photographier son dossier resté complet aux archives de l’Armée.
    En ce moment j’inventorie les nombreux papiers et souvenirs d’un autre soldat.
    Félicitations et merci pour votre travail, cordialement,
    Annie Dubuisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.