Jean Reinhardt, soldat du 37ème Rég, meurt en héros à Boesinghe en terre de Belgique

Le frère de mon grand père ,né à Brumath le 1er août 1889 est mort pour la France le 26 décembre 1914 à Boesinghe Belgique.
Il était incorporé dans le 37ème régiment d’infanterie 28éme compagnie.
Matricule 9095 classe 1909 recrutement: TOUL

 

Jean Reinhardt est né le 1er Août 1889 à Brumath, petite ville posée au Nord de Strasbourg.

Deuxième classe au 37ème régiment d’infanterie français , 28ème compagnie  en garnison à la caserne Landremont à Nancy.

Reinhardt jean fiche mem hom

drapeau 37è honneur & patrie

Le 21 décembre 1914, fin de journée, le 37ème régiment d’infanterie français reçoit l’ordre d’attaquer le lendemain les tranchées ennemies et le groupe de maisons au Nord-Ouest du bois Triangulaire, le boqueteau au Nord du même bois, puis les tranchées au Sud de Bixschoote. A l’heure fixée, les 2ème et 3ème bataillons s’élancent à l’assaut avec un merveilleux entrain à travers un terrain marécageux, labouré de trous d’obus et sous un feu violent. Les 6ème et 8ème compagnies abordent les réseaux ennemis, mais elles cherchent vainement à s’y frayer un passage et en quelques instants elles sont décimées.
Le 3ème bataillon, sous les ordres d’un chef d’une vaillance éprouvée, le commandant de HAUTECLOCQUE, fait un bond de 150 mètres; puis, lui aussi, est cloué au sol par le canon et les mitrailleuses.
Cette attaque, partie avec un élan superbe, échoue devant le feu puissant de l’ennemi et ses défenses accessoires; elle nous coûte 350 blessés graves et la vie de 4 officiers, le commandant de HAUTECLOCQUE, le lieutenant DRUESNE, les sous-lieutenants CHANUT et. SEYEWETZ et de 50 braves soldats.
Parmi ces blessés graves, Jean REINHARDT succombera de ses blessures deux jours plus tard à Boesinghe.
Dure journée, mais qui montrait que le séjour dans les tranchées de l’Yser n’avait pas émoussé l’ardeur combative du 37ème et lorsqu’il attaquait, c’était toujours avec la même énergie et le même élan.
C’est dans le secteur de Langemarck, le 28 décembre, que le drapeau reçoit sa deuxième blessure. Il est, comme à Flainval, frappé par des éclats d’obus.
La ferme du Paratonnerre est située sur la route allant de Boesinghe à Lizerne sur la gauche près de « Het Sas »

 

Boesinghe ferme paratonnerre et cim Francais

 

Extrait du Journal Militaire des Opérations du 37è R.I. (Mémoire des Hommes) sur le champ de bataille dans le secteur de Boesinghe entre le 24 & le 26 Décembre 1914, période particulière du premier Noël passée sur le front et bien malheureuse puisque Jean Reinhardt perdit la vie, hors de son pays et tellement loin des Siens….

extrait Jmo 37è 24 déc 14 boesinghe

extrait Jmo 37è 25 déc 14 boesinghe

escouade de sdts du 37èri

soldats francais sur l'yser en 1914

sepultures dans parc chateau boesinghe avec logo 37ri

monument de brumath

drapeau francais dechirée 37è colormibb

One thought on “Jean Reinhardt, soldat du 37ème Rég, meurt en héros à Boesinghe en terre de Belgique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *