Jean GAILLARD, 7ème Régiment d’Infanterie Coloniale, tombé à Saint-Vincent le 22 Août 1914

Jean Gaillard est né à Saint Antoine /Isle , département de la Gironde, le 29 Janvier 1892

Son père Pierre était marin et sa mère se nomme Françoise Magne, ils étaient domiciliés à Ménesplet.

Actuellement, la famille Gaillard réside à Montpon – Ménestérol, commune proche de Ménesplet.

asu Menesplet le village

Enrôlé volontaire pour 5 années, le 9 Mai 1911, Jean Gaillard entre au corps d’armée.

Le 1er Novembre 1911, il passe au 4ème bataillon de Marche du Maroc et participe à la campagne de stabilisation du Maroc de 1912.

9 Novembre 1913, il passe au 5ème bataillon d’Infanterie Coloniale.

19 Avril 1914, il est en garnison au 7ème régiment d’Infanterie Coloniale à Rochefort.

Le 8 Août 1914, avec la déclaration de guerre, le 7ème régiment d’Infanterie Coloniale  se dirige vers le Sud de la Belgique pour tenter de stopper l’envahisseur.

asu rochefort caserne 7ric

Le 7ème régiment d’infanterie coloniale, voyage par chemin de fer au départ de Bordeaux en 3 détachements ;

7 Août 1914 : départ de l’état-major et du 1er bataillon

8 Août : 2ème bataillon

9 Août : 3ème bataillon

Direction Troyes puis Revigny où il commence à débarquer le matin du 9 Août.

Le régiment est regroupé complètement le 12 Août à Rembercourt- aux-Pots.

Il cantonne dans la région de Stenay quelques jours  puis progresse vers la frontière belge par Chauvency-Saint-Hubert, Limes,Tintigny et Saint-Vincent…

asu les mitrailleuses 7è Ric

asu extrait Jmo page 7 bis

asu extrait Jmo page 9

asu extrait Jmo page 9 bis 22 Août 14

 

asu 7è RIC le drapeau

asu fiche matricule 288 Gaillard Jean

asu aspect champ bataille nestor outer

Orée de la Forêt (10)

Visite dans le cimetière Français de Rossignol; l’Orée de la Forêt, de Fabrice MEZZI au pied de la sépulture de son oncle Jean GAILLARD, Héros des lourds combats du 22 Août 1914 autour de Rossignol.

asu Orée de la Forêt (23)

gaillard jean fiche

asu ménesplet le monument

 

 

 

 

One thought on “Jean GAILLARD, 7ème Régiment d’Infanterie Coloniale, tombé à Saint-Vincent le 22 Août 1914”

  1. Quelle hécatombe en cette journée d’été 14 avec le démantèlement de ce valeureux régiment colonial qui a offert toute cette jeunesse sur l’Hôtel de la démocratie en terre étrangère, trop loin des leurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.