Gabriel Toussaint, né à Anloy, décédé à l’hôpital militaire belge de Faverges

Le soldat 2ème classe TOUSSAINT Gabriel est né à Anloy le 8 Février 1882.

Son père est Louis Joseph et sa mère; Marie-Josephine Lamkin.

Son n* matricule est 293/ 3214

Il était de la classe 1902 et était attaché à la position fortifiée de Namur

 

 

fiche mémoire mdn

En 1917, le propriétaire du château de Faverges en Haute Savoie décide de mettre à disposition du service de santé belge son bâtiment pour permettre des soins aux convalescents belges et plus particulièrement les malades tuberculeux.

C’est en Avril 1918 que l’hôpital militaire sera opérationnel.

Une vingtaine de soldats belges décéderont à Faverges et seront inhumés au Carré des Belges dans le cimetière de la ville.

A chaque 11 Novembre, la musique municipale joue « La Marseillaise puis « La Brabançonne »  pour la mémoire de tous ces soldats morts de la guerre …

 

Faverges se situe quelques km au delà du lac d’Annecy, aux pieds des Alpes en Haute Savoie.

Au coeur du cimetière de Faverges, un monument central présente fièrement les icônes de ses Héros.

Remarquons en arrière plan le château de Faverges qui servit d’ hôpital militaire belge.

De nos jours, le château est devenu un hôtel prestigieux.

Il faut remercier les responsables du Musée Archéologique de Viuz qui nous ont accueillis avec beaucoup de bonté pour nous informer gracieusement de l’histoire de l’hôpital de Faverges …

Après la guerre, les habitants de Faverges ont commémoré leurs Héros de la Grande Guerre sans oublier une Brabançonne pour la mémoire des soldats belges décédés à Faverges.

Le Carré des Belges fut fleuri jusqu’en 1986, date à laquelle les sépultures belges sont déplacées vers la Nécropole de Doua à Villerbanne sur la périphérie de Lyon…

Le Carré des Belges à Villerbanne comprend 42 sépultures dont celle de Gabriel Toussaint.

Avril 2016

Conscients des valeurs du souvenir familial, Ida TOUSSAINT & Jean-Marie BOSMANS-TOUSSAINT ont entrepris un voyage de mémoire à Faverges et Vileurbanne pour se recueillir sur la sépulture de leur Grand-Père; GABRIEL TOUSSAINT.

Ils nous font part de ces belles photos  avec de précieuses réalités citées ci-après :

Voici quelques renseignements concernant Gabriel.  Nous les avions trouvés dans son dossier que nous avions consulté au Musée de l’Armée à Bruxelles avant de partir.

Après avoir été blessé à la jambe en 1914 au Fort de Marchovelette, il a été fait prisonnier par l’infanterie allemande et transféré au camp de prisonniers de Friedrichfeld

jusqu’en 1916.  Suite aux accords entre la Croix Rouge Suisse et les belligérants il a été interné comme malade et blessé à Leysin en Suisse jusqu’en juin 1918, après

quoi il a été transféré au château de Faverges (mis à la disposition de la Croix Rouge par son propriétaire Suisse – industriel à Faverges) – où il est décédé le 2 octobre 1918

et enterré au cimetière de Faverges.  Les corps ont été ensuite transférés à la Nécropole de Villeurbanne en 1978. Je vous envoie séparément quelques photos , sur l’une d’elles les

2 personnes sont les petits-enfants de Gabriel – Ida Toussaint et Jean-Marie Bosmans-Toussaint.

  Il laissa une veuve et 3 enfants en bas-âge.

J.M. Bosmans – Ida Toussaint

site to chateau Faverges 2016 JM Bosmans

site to faverges ambulance belge photo JM Bosmans

site to Ida Toussaint & JM Bosmans à Villeurbanne 2016

sépulture de Gabriel Toussaint villerbanne photo de JM Bosmans

site to fr douai villeurbanne 2016

Laurent Besson, enfant de Faverges, ancien combattant, rescapé de la Grande Guerre, a dédié cette magnifique gravure à ses compagnons d’armes.

 

 

 

 

 

 

5 thoughts on “Gabriel Toussaint, né à Anloy, décédé à l’hôpital militaire belge de Faverges”

  1. Cordial remerciement à J.M.Bosmans & Ida Toussaint pour les belles images et les compléments d’informations sur leur grand-père Gabriel Toussaint
    null
    Ci-joint, une image du camp de Friedrichfeld

  2. Causerie historique avec les Amis de Viuz-Faverges

    Causerie

    « Les Pays de Savoie en guerre 1914-1919 »

    Vendredi 15 avril 2016 au Château de Faverges à 20h

    Résumé de la causerie :

    Après une brève évocation de la situation stratégique particulière des Pays de Savoie en 1914 (troupes alpines, zone franche et zone neutralisée), les divers aspects de la vie économique et sociale de leurs territoires durant la Grande Guerre seront présentés. Car, même éloignés du front, les Pays de Savoie furent largement acteurs d’une guerre totale voulue par le gouvernement français. Totale par la mobilisation des hommes et des femmes, par la prise en main de la production économique, mais aussi par l’encadrement des esprits. Quand vient l’heure du bilan en 1918-1919, l’impact du conflit sur les Pays de Savoie est indiscutable: société en deuil, la Savoie a subi des mutations économiques, sociale et politiques qui la font entrer brutalement dans le 20e siècle.



    Le conférencier:
    Sébastien Chatillon est docteur en histoire et enseignant d’histoire-géographie dans la région d’Annecy. Il travaille sur le thème des combattants savoyards de la Grande Guerre en tant que membre associé de l’Université de Savoie Mont-Blanc. Par ses expositions, ses recherches et ses publications dans diverses revues d’histoire ou dans la presse départementale, il s’impose depuis quelques années comme le spécialiste de la Grande Guerre dans les Pays de Savoie.

    L’entrée est gratuite. Nous vous attendons nombreux.

    Pour les Amis de Viuz-Faverges,
    Le Vice-Président chargé de la communication,
    Patrick DUC
    04 50 32 45 99
    http://www.sav.org/archeoviuz

  3. michel duret

    Bonjour,
    je n’étais jamais allé jusqu’au bas de votre article sur Gabriel Toussaint et je viens de voir les questions. Voici une réponse :

    TOUSSAINT Gabriel Joseph

    Né le 8 février 1882 à Anloy, province de Luxembourg (Belgique), fils de Louis Joseph et de Joséphine Lankin, époux d’Eva Nicolay, domiciliés à Anloy.

    Matricule 3214.

    Soldat de 2ème classe, milicien de la levée 1902, artillerie de forteresse de Namur.
    Décédé à l’hôpital militaire belge le 5 octobre 1918.

    D’autre part, dans le cadre d’une grosse publication (600 p) que nous faisons sur les mobilisés du canton de Faverges en 1914-1918, nous faisons une présentation succincte de l’hôpital militaire belge de Faverges et y insérons une mini biographie pour chaque soldat belge mort à Faverges (25), comme celle ci-dessus.

    Pour ce faire, j’aimerais pouvoir utiliser 2 photos illustrant votre article, avec votre permission.

    J’ai retrouvé la date du transfert des des corps à la Doua, c’est en 1977.

    Cordialement,

    Michel DURET

    Président des Amis de Viuz-Faverges.

  4. Quel est le régiment d’artillerie de forteresse auquel Gabriel Toussaint appartenait et quelle place forte a-t’il défendu avant sa maladie ?

Laisser un commentaire