127ème Régiment d’Infanterie Français lors des combats du 25 Août 1914 à Mariembourg

Après la résistance des forts de la ceinture de Namur, c’est la retraite fin Août 1914.

La trop brusque avance allemande, en chasse derrière la 4ème Division d’armée belge en retraite vers la frontière française, oblige l’état-major français a venir au secours des Belges et décide d’envoyer notamment le 127ème Régiment d’Infanterie Français à Mariembourg.

Durant toute la journée du 25 Août 1914, les troupes françaises contiennent l’ennemi aux portes de Mariembourg face au 100ème grenadiers de réserve allemand avec une bravoure exceptionnelle .

En fin de journée, vers 17h00, le 127ème R.I. opère un mouvement de retraite vers Frasnes-lez-Mariembourg sous la protection de l’artillerie avec le sentiment d’avoir bien rempli sa mission de protection et, en effet, tous les éléments de corps d’armée français ainsi que la 4ème division belge sont arrivés près de la frontière.

Durant le repli du régiment vers Frasnes, 2 bataillons du 43ème régiment d’infanterie ainsi qu’une compagnie du génie, en position sur les hauteurs de ce village, couvrent de leurs tirs la progression de l’ennemi.

 

site to fr francois augustin mariembourg memoire des hommes

 

Verstraete Achille, Samyn Maurice, Jonville Alphonse, Chombeau Joseph, quatre soldats tombés sur le sol de Belgique lors des combats du 25 Août 1914 à Mariembourg pour protéger les troupes belges et françaises en retraite devant l’invasion allemande!

Extraits du journal des opérations du 127ème R.I. pour les combats de Mariembourg .

Après les combats de cette journée, le village compte une centaine d’incendies dont 65 habitations et une trentaine de granges et étables. Cette désolation dura 2 journées entières, des shrapnells provenant de l’artillerie allemande ont déchirés véritablement la plupart des maçonneries des maisons du village.

A l’issu des combats de Mariembourg, Frasnes, village tout proche, fut occupé sans résistance par les Allemands  et toute la journée du 26 Août, les troupes ennemies défilèrent dans le village en direction de la France. Vers 14h00, des coups de feu retentirent et de nombreux incendies furent boutés par les soldats dans une désolation indescriptible. Douze victimes civiles seront comptées après cette horreur…

Barbiez Georges Carnot 127è ri

7 thoughts on “127ème Régiment d’Infanterie Français lors des combats du 25 Août 1914 à Mariembourg”

  1. Bonjour, bravo et merci pour ce récit,je vous transmets la fiche d’un aïeul tué par l’ennemi à Mariembourg le 25 aout 1914: DEKENS AUGUSTE BRUNO né le 13/11/1890 à Lille CLASSE 1910 MATRICULE 1417

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *