Leçons de courage avec le Sous-Lieutenant MISSON du 19ème Régiment de Ligne

Pendant que le bois de MONDOVI hurle sous les mitrailleuses et les grenades, la 9ème Compagnie du 19ème de ligne résiste vaillamment. A VICTORY et à ISLANDE (Adj FONTAINAS et Sgt BODY, voir leurs page…), on tire sans arrêt, contraignant l’ennemi à se blottir dans les trous d’obus.

Le Capitaine MAHY tente depuis le GOURBI d’obtenir des renseignements mais sortir des tranchées devient extrêmement osé.

Que devient le sous-lieutenant VAN COILLIE à VICTORY ?

Cet énorme poste est invisible du caisson où se trouve le GOURBI. Une fois de plus, on va tenter de rétablir les liaisons. Le 1er sergent-major COLLIGNON ira vers VICTORY, le sergent-major DUPRE à la IIIè Division d’Armée et l’Adjudant YSAYE à ISLANDE.

COLLIGNON ne reviendra pas. DUPRE sera blessé grièvement. YSAYE avoua  à son retour;  » j’avoue n’avoir jamais été aussi serré, je rampais sur une passerelle mitraillée pour tenter de me clouer au sol mais en ramassant mon courage, je me précipitai au pas de course jusqu’à ISLANDE tenu  fermement par la section de l’adjudant FONTAINAS.

Le capitaine MAHY fit évacuer ISLANDE afin que la section de l’adj. FONTAINAS et le sgt BODY puissent renforcer le peloton de droite du sous-lieutenant MISSON.

Le sous-lieutenant MISSON donne à plusieurs reprises, dans des circonstances difficiles, de belles leçons de courage et de confiance … Sa fermeté stimule l’énergie de ses hommes qu’il soutient pour leur ténacité au combat.

Le champ de tir est désormais libre depuis VICTORY jusqu’au CARREFOUR DE LONDRES.

Un coureur, venu de l’arrière au péril de sa vie, avertit le capitaine de la possibilité de diriger des tirs d’artillerie en direction des avant-postes. Vers 9h30, l’ennemi tente de gagner ISLANDE mais MASSOT riposte avec l’aide du peloton du sous-lieutenant MISSON.

Maurice MISSON, inébranlable dans sa décision de ne pas reculer, au risque de perdre la vie, ne devait pas trouver la mort ce jour là. Mais il tomba glorieusement quelques temps plus tard lors de la bataille décisive le 15 Octobre 1918  devant BOSCHENWEGGE près de Cortemarck,  le même jour que le sergent Félix BODY.

Maurice MISSON repose dans le cimetière militaire belge de WESTVLETEREN, sépulture n° 666

Laisser un commentaire