Paul GOOR, caporal au 4ème régiment de ligne, traverse la Grande Guerre sur le front de l’Yser

Paul GOOR, domicilié à Duinbergen est en garnison au 4ème régiment de ligne, issu de la première division de l’armée belge.

photo famille goor 2frères soldats

 photo appartenant à Jean GOOR, Petit-Fils du Caporal Paul GOOR

Paul est présent à droite sur la photo et son frère Auguste, à gauche, était soldat également .

Paul Goor est titulaire de la carte du Feu.

Il obtient 8 chevrons d’ancienneté au front.

Il reçoit son premier chevron en 1916 pour une présence de 18 mois, chacun des chevrons suivants correspond à une durée complète de 6 mois. Ils lui sont accordés pour bonne conduite et étant brave au feu.  Pour avoir participé à toute la campagne de 1914-1918, Paul Goor obtient le huitième et dernier chevron de front.

Il obtient la croix de guerre avec 2 palmes, la médaille de l’Yser, la médaille de la Victoire, la médaille militaire 2ème classe et la médaille commémorative de 14-18.

medailles de paul goor

Le 12 Août 1914, le 4ème régiment de ligne effectue avec la 4ème brigade mixte une marche forcée de 20 Km pour atteindre le champ de bataille de Haelen et combat contre la cavalerie de von der Marwitz.

A la première sortie d’Anvers, la 1ère division d’armée combat près de Sempt, Weerde, Elewyt mais échoue le 25 & 26 Août.

A la seconde sortie d’Anvers, la division réoccupe Termonde puis est transférée vers Wavre-Sainte-Catherine pour se porter à l’attaque de la position entre le canal de Malines et la Senne…

schoorbakke destruction

Après une retraite de la zone avancée de Malines, la division se maintient sur la tête de pont de Schoorbakke et le poste avancé de Schoore. L’artillerie ennemie bombarde violemment la tête de pont et repousse les Belges. Le 4ème régiment de ligne, soutenu par son artillerie, contre-attaque énergiquement en liaison avec la 4ème division du général Michel.

La défense est désormais portée sur Nieuport et Dixmude  et bientôt, les plaines de l’Yser sont inondées, favorisant l’immobilisation du front …

steenstraete 1915 ruines

En Avril 1915, le 4ème de ligne découvre les gaz asphyxiants dans le secteur de Steenstraete , la division prend quelques semaines de repos avant de réoccuper les positions autour de Dixmude, Pervyse et enfin Clercken. Une guerre de position persiste jusqu’en Octobre 1918, date à laquelle une large contre-offensive  alliée refoule massivement l’ennemi vers Roulers et Termonde …

paul Goor titulaire carte du feula croix-feu mibb

bruges 4è ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *