BLANCKAERT, 28 Sept.1918, terre sacrée du 20e Rég. d’Inf. de Ligne et du 1er Sergent-major Léon Dazy

Le 20ème régiment de ligne belge est créé le 27 décembre 1916 par dédoublement d’unités du 10ème régiment de ligne avec l’ajout d’une compagnie du 12ème régiment de ligne. 

 En 1915 et 1916 , le régiment occupe successivement les secteurs de l’Yser; Pervyse, Drie Grachten, Boitshoucke, Nieuport, Woumen, Dixmude et Ramscappelle.

Le 10ème et le 20ème constituant la 10ème brigade continuent à assurer la protection du secteur de Ramscappelle jusqu’au 19 mars 1917, et ensuite du secteur de Boesinghe-Steenstraete jusqu’au 7 juillet 1917.

 A partir du 6 décembre 1917, le régiment relève une partie du 36ème C.A. français dans le secteur de Bixschoote, il s’y distingue par des patrouilles qui capturent des prisonniers et par des travaux pénibles d’organisation du terrain qui devaient faciliter les opérations de la 3 Division d’armée belge lors de la bataille de Merckem du 17 avril 1918.

Le régiment quitte le secteur de Bixschoote le 11 février 1918, relevé par le 12ème de ligne. Le régiment occupe dans la suite le secteur mouvementé de Woesten-Weidendreft (20 avril 1918 au 27 mai 1918) et s’y distingue par la capture de prisonniers.

 Du 26 juin au 20 septembre 1918 le régiment occupe le secteur de Dixmude et y fait des prisonniers.

monument blanckaert 28 Sept 1918 lt Colmant

 Le 28 septembre, le régiment part à l’offensive libératrice, franchit le Steenbeek, s’empare du château de Blanckaert, occupe Clercken et s’installe le 29 dans Zarren après avoir fait de nombreux prisonniers et pris un butin considérable.

Extrait d'un récit du Major  WILLEMS du 20ème rég. de ligne belge

 victimesdu 20è ril 28 sept 18

chateau blanckaert 28 sept 1918

Léon DAZY est né à Muno le 30 Mars 1890

Son père est Jean-Nicolas, ayant exercé les professions de maçon, ouvrier de forges et agriculteur, né en 1850 et sa mère Marie Philippine Ledant, née en 1852 à Lambermont.

Léon a eu trois soeurs;

-Léonie Dazy, née le 26 Décembre 1880, épouse de Jean Baptiste Braconnier

-Amélie Dazy, née le 22 Août 1885, épouse de Jean Baptiste Dazy

-Stéphanie Dazy, née en 1888

Parcours militaire;

Grade; 1er Sergent – Major, volontaire de carrière, classe 1908

Matricule; 1989 – 54392 mil

bel war register page 1

bel war register page 3

A la demande de la famille, des recherches approfondies sont effectuées pour retrouver trace de la dépouille mortelle du sergent major, plusieurs fosses communes sont ouvertes et notamment celle du Steenbeek à Merckem sans aucun succès…

Lors de regroupement de nombreuses victimes inhumées dans d’autres fosses communes, en 1923, le corps de Léon Dazy est finalement identifié durant les exhumations de la fosse de Kippe Steenbeek.

La découverte fut certifiée grâce à la présence de l’uniforme du 1er sergent-major et une gourde gravée portant des inscriptions nominatives.

bel war register page 2

bel war register page 4

bel war register page 5

One thought on “BLANCKAERT, 28 Sept.1918, terre sacrée du 20e Rég. d’Inf. de Ligne et du 1er Sergent-major Léon Dazy”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *